Overblog Follow this blog
Edit post Administration Create my blog


 

1/ Construction-Bois.

Nos kits vous ont proposés sur ce site. Cependant, cela peut ne pas répondre à votre demande si vous souhaitez une construction à vos mesures Ou si vous voulez construire la structure vous-même.
Soumettez nous vos projets : notre Bureau d’Etude vous proposera sans tarder une offre estimative sur un kit constructif «Ossature Bois» selon vos mesures. Ou sur la seule fourniture des bois d’ossature.
Bois raboté chanfreiné classe2 pin du nord en 45mm de section (douglas non-traité sur commande). Nos panneaux sont livrés contreventés, avec la finition extérieure (bardage naturel ou peint, ou panneau composite).
Notre principe constructif est l’ossature bois. Après numérisation de votre projet, nous vous livrons des éléments numérotées et manuportables. Les plans d’exécution précisent chaque détail d’assemblage. Structure certifiée par Bureau d’Etude «bois» (document remis).
Quel que soit votre projet, la formation est vivement conseillée. Autre alternative que nous proposons si vous êtes déjà averti (expérience sur le travail du bois): consultez nous pour savoir si, sur votre région, un de nos clients ayant assisté à la formation Uteam serait ok pour votre aide au montage (chantier participatifs).

Services & matériaux :

* Services d’Etude de Projet : étude de prix estimative (gratuite), pré-étude technique (prise des cotations, esquisses et plans de présentation du projet), études par Bureaux d’Etudes (assise béton, structurel-bois, thermique/bioclimatique), métrage (quantitatif matériaux), colis des échantillons matériaux, rédaction des devis, présentation d’un timing de travaux, plans de PC (dépôt & suivi), Plans d’Exécution, assistance technique (selon vos attentes).
* Isolation de dalle PSX Jackon (Jackon Insulation), ou coffrage carton de plots béton.
* Kit Ossature-Bois: avec ou sans contreventement, avec ou sans finition extérieure.
* Matériaux structurels bois : bois d’ossature, poutre I (NailWeb, Steico, FJI max MetsaWood/FinnForest), contreventement (agepan, osb), dalle osb, lisse basse cl3.
* Produits annexes : bande d’arase Illbruk-Tremco, résilience de plancher, connecteurs.
* Pare-pluie de toiture souple (ex :Solutex de ProClima), et laine de bois (haute-densité).
* Location : échafaudage alu (tour sur roues), visseuse à choc, cloueurs pneumatiques, scie radiale, scie plongeante sur rail.
* Remarque: achat d’outillage et de fourniture des fixations auprès de notre partenaire FTFI.

2/  Toit-Terrasse.

Facile à réaliser et à isoler, économique (par rapport à la tuile), support de photovoltaïque (il est urgent d’attendre ; à priori nouveauté technique imminente…ex : panneaux Graëtzel).
Isolez facilement votre toit-terrasse existant : l’isolation inversée est excellent en rénovation thermique (nb : en rénovation, interdit d’isoler par l’intérieur sous dalle béton).
Ne pas oublier d’isoler les acrotères.
Les étanchéités bitumineuses altèrent la qualité de l’eau pluviale, qui ne peut plus être utilisées en irrigation du potager. D’après Joseph Országh, seul l’epdm permet de récupérer les eaux pluviales à cette fin.
Depuis vos plans, nous vous proposons votre isolation sur mesure en « prêt à poser » : notice de pose (ou démonstration à notre local, ou assistance), membrane sur mesure, chaque détail est prévu : reprise des niveaux (pente 2% mini), descente pluviale + barbacanes (trop-plein), solin sur maçonnerie, grille de végétalisation, éléments traversant (conduit de fumée, ventilation primaire, fenêtre de toit ou verrière tripleV,…), toute jonction et pontage.
Matériaux.
* Etanchéité (selon colisage de Firestone).
* Etanchéité à vos mesures (préparé à vos mesures en atelier).
* Isolation inversée Jackon (PSX).
* Zinc (dont chéneau/gouttière), et couvertine (acier/alu laquée et pliée à vos mesure).
* Gammes de toit-terrasse Velux et Fakro.
* Produits annexes : grille de naissance EP, vis inox.
* Platelage de terrasse.
* Végétalisation extensive (Sédums et herbacées).

3/ Huisseries.

Pour le prix du PVC double-vitrage (et tout juste RT2005) posé, offrez-vous des huisseries bois ou bois-alu (pérennité dans le temps, isolation thermique exceptionnelle, esthétique séduisante, étanchéité à l’air). Notre notice de pose vous explique tout (dont le joint périphérique souvent négligé, et préjudiciable au résultât).
Le triple vitrage est pleinement justifié au Nord. Une huisserie conforme à la rt2012 (soit Uw 1,00) serait encore 4 fois moins isolée qu’un mur rénové thermiquement avec une ITE-murs également rt2012.
Donc vos huisseries existantes rt2005 (en admettant qu’elle le soit…) sera 5 à 6 fois moins isolée qu’un mur rt2012 : dans un projet ITE-mur, impossible de conserver vos huisseries existante au nord.
Même dans le cadre d’une maison en rt2005, le tripleV au nord est déjà pertinent : celle-ci reste encore 3 fois moins isolée que ce mur.
Si, dans le cadre de votre projet de rénovation thermique, vous entamez vos travaux par le changement des huisseries, faites-les poser au nu extérieur (ceci est très important…, et jamais appliqué!). nb : réaliser d’abord l’ITE (Isolation Thermique Extérieure) est préférable techniquement.
La façade sud sera en double vitrage afin de bénéficier de l’apport solaire passif. L’est et l’ouest seront à convenir selon votre objectif thermique.
Définition de la performance thermique des huisseries : Uw pour la performance de l’ensemble bâti/dormant + panneaux de verre, et Ug pour la performance du seul verre. Plus la valeur U est faible, meilleure est la performance thermique.
Un grand soin doit-être porté à l’isolation périphérique de l’huisserie : poser du tripleV avec un « fond de joint » en silicone est thermiquement dramatique! Et pourtant très souvent réalisé ainsi. La notice Urbia vous explique comment réaliser au top la jonction périphérique.
Pour des raisons thermiques, les volets roulants sont à proscrire. Nous proposons des brises soleil orientables (BSO), sur vitrage sécurit (=SP10) en RdCh (cette solution est conforme au code des assurances). Elle est aussi bien plus esthétique.
Nous ne proposons que les huisseries bois ou bois-alu, avec traitement thermique ou saturé en huile naturelle. (nb : tout-alu ou pvc ne sont aucunement compatible avec nos exigences thermiques et nos principes constructifs)
Prix ultra compétitifs ! Notre capacité d’achat et notre expérience sur ce secteur vous assure les meilleurs prix du web.
Matériaux :
* Etanchéité à l’air Illbruck-Tremco
* Toutes huisseries bois et bois-alu. Photos et descriptif, exemple de prix.

4/ Verrière et Véranda.

La serre solaire est toujours exposée Sud/Sud-Est. Ce n’est pas une véranda à vivre (ouverte sur salon/séjour). L’intérêt est d’abord thermique, même si on peut y placer une table, un canapé, des plantes, le ballon d’ECS, et surtout, y « pomper » l’air entrant de ventilation (déjà chaud en hiver, et sans impact en été).
Les huisseries existantes vers la serre solaire sont évidement conservées, et fermés en été alors que la serre est fortement ventilée. Ainsi que la nuit en hiver. Un bloc VMC simple flux équipé d’une sonde lambda vous évite d’avoir à ouvrir et fermer ces fenêtres. La casquette solaire ou BSO (ou l’ombrage végétal caduc ?) sont opérationnels en été.
La fixation des panneaux de verre peut-être sophistiquée et finie (ex : Stabalux). Ou plus sommaire, et néanmoins efficace (pare-close en profil bois).
Idéalement, cette serre solaire s’appuie sur un mur de terre crue de couleur sombre, ou de brique de terre cuite.
Indispensable à tout habitât bioclimatique.
Le sas d’entrée : évite les courants d’air lors des allées et venues. Recommandé dans le cadre de la rt2012.
Le mur trombe. C’est le principe des capteurs thermique solaire d’ECS, sans ECS ! Le mur n’est pas isolé, mais recouvert d’un vitrage ménageant un espace de 10cm env. Exposé sud, ce mur non-isolé captera bien plus de calorie qu’il n’en perdra ; il devient positif.
Matériaux :
* Panneaux de verre sur mesure (doubleV, tripleV, sécurit SP10).
* Profil de fixation (de type Stabalux).
* Contreventement par câblage : sur devis.
* Brise-soleil Warema.
* Ventilation estivale mécanique (dont VMI).

5/ Isolation Thermique.

Si le pont thermique (http://www.pont-thermique.fr) est préjudiciable à votre confort (à fortiori, si la maison est elle-même un pont thermique…), les infiltrations d’air sont plus encore nuisibles. Ces courants d’air sont perceptibles, ou non perceptibles, selon leurs importances et leur localisation. Dans tout les cas, ils refroidissent considérablement votre maison, et induisent, de plus, une sensation d’inconfort les jours de vent.
Le test infra-cam (caméra thermique) permet de les mettre en évidence : porte d’entrée légèrement voilée, gaines traversantes (élec, fluides, ventil, fumisterie, …), porte menant au sous-sol, etc… Nous y remédions par des matériaux appropriés.
BBC 2012 impose « le test de la porte soufflante » (=Blower Door Test ») réduisant à la surface d’une feuille de papier A6 les infiltrations tolérés pour une habitation familiale (fiche technique urbia sur la coordination des différents corps de métiers autour de cet objectif).
L’étanchéité à l’air est réalisée en rénovation de toiture par le pare-pluie HPV. Dans quelques configurations, le frein-vapeur doit également être posé, et ce dernier doit-être toujours posé étanche…
La perméance d’un mur est sa capacité à laisser migrer la vapeur d’eau dans le complexe structurel et isolant. Cela régule le taux d’hygrométrie de l’air intérieur. Et cela prévient tout désordre dû à la condensation (sous réserve du calcul de valeur Sd des matériaux).
D’où le véritable problème des isolants minces rèflectants. Voilà un « complément d’isolation » (selon le CSTB) qui se vante d’égaler 20cm avec leurs malheureux 10 films entre-collés. Soyons clair, l’isolation n’est pas de la magie, et ça n’isole pas. Disons « complément d’isolation » pour ne pas dire pare-pluie, mais un bon pare-pluie est 5 à 10 fois moins cher. Je vais développer un peu : les IMR seraient un tant soit peu isolant si posés en deux couches étanches fermant une lame d’air (étanche donc). Réalisable en labo, mais impossible sur chantier. D’autre part, présentant une barrière étanche à toute vapeur d’eau, ce film provoque de la condensation sur le placo du dessous. Dans cette configuration, pas de VMC = moisissures assurées ! Et ce n’est pas tout : vous avez voulus bien faire les choses, et avez posé cet IMR sur la laine de verre (en « complément », donc). La condensation retombera sur l’isolant qui va être irrémédiablement altéré. Ainsi, non content de ne rien isoler, il dégrade l’isolation avant pourtant performante.
Intello de ProClima est une membrane exceptionnelle : son Sd est variable de 0,25 à 10,00. Cela signifie, qu’étant hydrovariable, il est équivalent, selon l’hygrométrie de l’air ambiant, à une lame d’air de 0,25 à 10m. Intello n’a pas d’équivalent technique, sauf Vario d’Isover qui est cependant moins ouvert à la diffusion (5,00m maxi). ProClima propose aussi des pare-pluie de grande qualité (indispensable pour tenir plus de 50 ans aux fortes chaleurs, il peut faire 80°C sous la tuile un jour d’été).
Les points délicats sont : périphérie des huisseries, liaison dalle/mur, liaison murs/toiture, conduit de fumée, et toutes les gaines « fluides » traversantes (Urbia propose à ses clients une doc concrète sur ces points).
Le winconn vous permet de peaufiner tranquillement votre étanchéité à l’air, et déranger le certificateur lorsque vous êtes sur de votre résultât.
Matériaux :
* Frein-vapeur ProClima InTello+ pour cellulose et InTello (pour ldbois) (et accessoires). Bien plus facile à poser que DB ou DB+.
* Isolation intégrée (dalle de sol, murs, refends, solivage d’étage et de toit): cellulose et ldbois.
* Isolation en dalle de sol de pièces humides : granules de liège.

6/ Finition extérieure.

* Isolation extérieure en éco-matériaux: poutres I ou solives, Laine de bois (souple et rigide HD).
* Isolation extérieure XPS (avec finition enduit).
* Bardages : Mélèze A/B, Douglas, RedCedar clear2, bardage peint, gamme JamesHardie (sur devis).
* Produits annexes «bardage»: gammes d’angles R/S, grilles anti-rongeurs, pare-pluie noir anti-UV.
* Location : scie radiale, cloueurs spécifique bardage (nb : clou inox auprès de FTFI).
* Enduit siloxane perméant (dont tout accessoires : rail départ, trame de renfort d’angle, tec…) sur devis.

7/ Finitions intérieures.

Dans certains cas, l’Isolation Thermique par l’Intérieur reste la seule solution.
Notamment en bâti ancien ou nos matériaux tous perméants sont particulièrement bien adaptés (prévention des risque lié aux migrations de vapeur d’eau).
Certains points (ex : la panne intermédiaire) ne peuvent-être traités que par aérogels.
Sont enfin à notre disposition de nouveaux isolants extrêmement performants : jusque 0,007 W/m.K ! (soit, à épaisseur égale, 5 à 6 fois mieux qu’un isolant « bien de chez nous » !).
Ceux-ci nous permettent, surtout en réno, de traiter les points délicats (tableau et seuil de fenêtres, panne intermédiaire, joues de lucarnes de toit,…). Leurs prix obligent cependant à une utilisation localisée et justifiée.
Ces matériaux n’ont pas d’at CSTB, mais d’une certification DIBt allemande.
Excellentissime en insufflation de murs creux (ex : de type Phénix).
Nous pouvons certifier le résultât de cette utilisation (couteuse, mais indispensable) par test infracam (caméra thermique).
Vérifier l’état de la charpente en amont du projet (sondage derrière le ba13 existant ; tant pis, il faut ce qu’il faut !).
Nous n’utiL'isons jamais de structure acier (rail métal) et de ba13. Si vous choisissez cependant ces matériaux, mettre la structure métal à la terre.
Matériaux :
* Fermacell : 10mm 100/150cm.
* Bardage intérieur peint.
* Isolation acoustique de sol : dalle Fermacell-Sol.
* Cloison de paille compressé.
* Profils bois de gaine technique Xiloform.

8/ Rénovation Thermique.

a/ Isolation Thermique Extérieure en toiture. http://kelisol.fr/devis-isolation.php
L’Isolation Thermique Extérieure en toiture sarking permet :
* un gain de hauteur sous plafond, voire de surface habitable.
* une rapidité de mise en œuvre (quelques jours suffisent pour déposer l’existant et avoir posé cette nouvelle structure de toit)
* une isolation optimale (0 pont thermique).
* cette solution technique est idéale lorsque l’on aménage un comble ou un grenier (et à fortiori, en neuf) car la finition intérieure est posée en une seule opération.
L’opération de pose en sarking nécessite l’assistance urbia. Nous proposons aussi la sur-élévation de chevrons, technique certainement plus facile à aborder (mais plus fastidieuse à mettre en œuvre).
Une maison passive en Allemagne du nord, c’est 60cm en toit, et 30cm en murs périphériques… Le coût de l’isolation n’est pas proportionnel à sa performance, car le travail est le même. Ce n’est donc pas une question de coût, mais de culture. (Record « toiture » réalisé urbia en IDF : 440mm).
Les objectifs à se donner en 2011 sont, selon Effinergie,  R 10,0 en toiture et 5,0 en murs. Soit 40cm de cellulose en toiture, et 5 en murs (20cm).
Cela est particulièrement frappant en toiture ou l’on pose des fenêtres de toit Uw 1,4 (« grand confort ») qui sont 7 fois moins isolants qu’un toit 2005, et 14 fois moins qu’un toit passif !! Afin d’être complet ; éviter de les positionner au Nord (aucun apport passif).
Et encore plus frappant lorsque l’on refait la toiture à grand frais sans travaux d’isolation (ou avec un seul « complément » IMR). C’est un manque d’anticipation patent.
La lame ventilé sous toiture provoque un effet cheminée : plus il fait chaud et plus l’air circule (et évacue donc la chaleur captée par la tuile) = réduction de la chaleur sous-toiture.
Pour ce qui est de la dépose/repose des tuiles, notre expérience de cette manutention fastidieuse et difficile nous a amené à définir une solution qui simplifie beaucoup les choses.
b/ ITE en murs.
L’isolation thermique intérieure présentera inévitablement des ponts thermiques. Cette tradition de nos chères années 70 (associé à une merveille technologique appelé « convecteur », euh…pas le spaciaux-temporel !) est aujourd’hui obsolète, ce au profit de l’isolation thermique extérieure (ITE). (http://kelisol.fr/isolation-murs/)


Selon Olivier Sidler toute rénovation thermique doit, à minima, atteindre « facteur 4 » (division par 4 de la consommation énergie primaire en Kwh/m2.an). Compte tenu que facteur 10 est techniquement possible sur certaines configurations. Le DPE précise la consommation d’énergie fossile de l’habitât, à vous de définir votre objectif thermique.
En matière d’isolation, c’est le facteur limitant qui donne la valeur du tout. D’autre part, engager des travaux d’isolation sur base rt2005 est à proscrire (le cout n’est pas proportionnel à la performance thermique, et la mise en œuvre est la même).
Définir une nouvelle esthétique est possible : nous proposons de très nombreuses finitions pouvant-être compilées, et association de 2 teintes possible.
Nous conseillons les nombreuses finitions « bardage » que nous proposons. Cependant, l’enduit mince est également possible, mais sera obligatoire confié à un pro (par urbia).
Hormis ce procédé ci-dessous proposé, nous avons aussi un procédé extrêmement économique, éprouvé depuis très longtemps en Allemagne, et très facile à mettre en œuvre (isolant perlite et finition enduit). Sur demande.
c/ isolation en comble perdus.
LE poste indispensable, et pourtant… ! Toutes ces habitations qui sont tout simplement au point 0 faute de n’avoir qu’une misérable laine de verre périmée en comble...
Confiez-nous cette réalisation. Ou faite cette isolation vous-même : on vous aide !
Et découvrez la véritable performance de la cellulose : hiver + été, pas de pont thermique, extrêmement durable dans le temps, et 0 souci (protection sur : feu, rongeurs, insectes xylophages, moisissures à l’humidité).
Ne pas omettre la garde au feu autour du conduit de fumées, l’étanchéité à l’air des boitiers électriques apparents, le cheminement éventuel, la plateforme d’accès, et la trappe (débord et isolation). Nb : si l’accès depuis la toiture est aisé, nous conseillons de condamner la trappe intérieure (toujours source d’infiltrations et de pont thermique potentiel).
Pas de cellulose au contact des tuiles (en bas de rampant)…
Sauf ldverre récente, il convient de déposer l’isolant minéral périmé : protection respiratoire P3 impérative. Votre déchèterie locale prendra vos sacs (s’y renseigner).
Matériaux :
* Isolant à performance extrême découpé usine sur mesure (sur embrasement des huisseries : isoler les murs en «oubliant» les embrasements n’est pas acceptable).
* Appui de fenêtre : alu plié/laqué sur mesure, ou profil bois de Xiloform.
* Supports de volets battants (de type StoFix).
* Poutre I non-structurelles Urbia (à poser sur chevrons)
* Location : découpeuse de dormants (à 1cm).

9/ Agencement de combles perdus en combles aménagées.

Propriétaire d’un comble perdu en charpente « W » ? Découvrez le procédé Kerto de FinnForest.
L’isolation en comble (http://kelisol.fr/isolation-combles/) est essentielle à votre confort : objectif thermique BBC (se référer à ITE ou ITI en toiture).
Etude technique et schéma de montage (offre estimative gratuite, mais devis facturé).
Projet réservé à des personnes averties.
Matériaux :
* Isolation du solivage d’étage en cellulose (idem pour combles perdus).
* Etude par BE-bois.
* Concept Kerto de FinnForest.
* Isolation Thermique par l’intérieur ou extérieur.
* Velux ou Fakro triple vitrage.

10/ Ventilation.

Poser une VMC DB dans une habitation pas ou peu étanche à l’air c’est aller au désert en Ferrari. Un vieux chameau convient aussi. Et il vous dira que des précautions et habitudes  prophylactiques restent envisageables. Cependant, solution non conforme sur « Effinergie-rénovation », mais pouvant être jugé acceptable sous conditions sur « Minergie » (label suisse).
Si vous souhaitez vivre sans VMC, voici ces conditions : large aération des chambres tout les matins, et des pièces humides après utilisation d’eaux chaudes, isolation perspirante, vivre bio, et, bien sur, être intraitable sur les matériaux de construction intérieur, d’agencement, et d’ameublement (+ culture d’Aloes vera ?).
Une isolation perméante sous frein-vapeur hydrovariable (posé comme il se doit) est le meilleur atout contre les moisissures dues aux effets de condensation.
Ceci étant dit, la VMC DB reste la seule solution conforme, sure, et économique dans le temps.
Le puits canadien (et ses variantes techniques) est une solution lourde, mais efficace en terme de rafraichissement estival.
L’isolation estivale sera un élément déterminant et prépondérant au confort de votre habitât; soyez-en convaincu. Pour y parvenir, ce sera soit la clim 1800watt, soit votre isolation performante. Seuls la cellulose et la laine de bois HD sont réellement des isolants d’été (de part leurs fortes capacités de déphasage, contrairement aux isolants synthétique ou minéraux qui n’en ont pas ou bien peu).
Isolation estivale en toit-terrasse : consultez-nous.
Matériaux :
* VMI.
* Micro-VMC DoubleFlux.

11/ Autre.

* Bois structurel d’extérieur cl3, et platelage de terrasse.
* Conduit de fumées (étude par BE certifié).
* Toilettes sèches : le principe des toilettes sèches est reconnu conforme à la législation (consulter votre Spanc départemental).
* Kit complet de phyto-épuration : plan d’implantation, epdm, pouzzolane, plantes.
* Végétalisation verticale sur câblage inox.
* Capteur solaire thermique SolarWall (sur VMI).
* Protection électromagnétique
Protection électromagnétique : certains constructeurs bois en Allemagne propose systématiquement la protection CEM sur leurs constructions. A minima, les câblages posés dans les chambres doivent-être blindés.
Si l’on prend conscience du problème généré par les hautes fréquences (tèl mobile et antenne relais, wi-fi, dect, radar,…), il convient aussi peut-être de ne pas négliger les basses fréquences (ligne edf, phénomènes solaire ou technique...).
Compte tenu que cette protection atténue les rayonnements venants de l’extérieur, mais amplifie les rayonnements internes… ! Réserver une pièce dans laquelle l’utilisation de tout appareil émetteur est proscrite est une solution alternative.

    

Nos services : dessins CAO/DAO, plans de PC , étude technique et BE-bois  , gammes éco-constructive la plus complète du marché, métrage, offre de prix sans tarder à prix étudiés, livraison nationale, formations, contacts de prospects/clients gratuitement.

Co-rédaction : http://www.observatoiredelafranchise.fr

 

Share this post

Repost 0